Publicité

sante-dz - Actualités - EndoTAG-1 plus Gemcitabine améliore la survie dans le cancer du pancréas

EndoTAG-1 plus Gemcitabine améliore la survie dans le cancer du pancréas

EndoTAG-1 plus Gemcitabine améliore la survie dans le cancer du pancréas

L’adjonction du complexe lipidique de nanoparticules de Paclitaxel (EndoTAG-1 ) à la gemcitabine , en 1ère ligne , augmente la survie dans les cancers du pancréas localement avancé ou métastatique selon une étude randomisée phase II .

Le taux de survie à 1 an était de 17 % avec un traitement standard de gemcitabine seule, de 22% pour l’association gemcitabine plus EndoTAG-1 à faible dose, de 36 % pour l’association gemcitabine plus EndoTAG-1 à dose moyenne et de 33 %  pour l’association gemcitabine plus EndoTAG-1 à haute dose. La survie médiane de 200 patients de cette étude, était respectivement de 7,2 mois, 8.4 mois, 8.7 mois et 9.4 mois selon l’abstract présenté à l’ESMO (Stockholm, septembre 2008) par le Pr. Matthias Löhr du service d’hépato-gastro-entérologie du CHU Karolinska (Huddinge, Stockholm).

L’auteur signale que près de 50 % des patients répondeurs à cette association étaient en vie à 1 an alors que la survie  à 12 mois est classiquement de 15 % en pratique clinique avec la gemcitabine qui est le traitement de référence.

Selon le Pr. Matthias Löhr, le mode d’action de l’EndoTAG-1, est la fixation sélective des liposomes cationiques chargés positivement sur les cellules tumorales endothéliales chargées négativement, entraînant la libération du Paclitaxel, drogue cytotoxique  à l’intérieur des cellules tumorales. Classiquement le Paclitaxel est inefficace dans le cancer du pancréas.

Pour cet auteur, l’EndoTAG-1, thérapie ciblée des cellules endothéliales, assure un avantage supérieur à celui de l’Abranax qui est une nanoparticule de Paclitaxel liée à l’albumine , actuellement approuvé pour le cancer du sein métastatique et qui a montré une activité contre une variété de tumeurs solides tel que le cancer du pancréas, de la vessie et du poumon dans des études de phase I (Cancer Chemother. Pharmacol. 2007; 60:759-66). MediGene Inc., qui a sponsorisé cette étude, prévoie de publier l’année prochaine, les résultats d’une étude phase II de l’EndoTAG-1 dans le cancer du sein hormono-résistant.

Ref: Elsevier Global Medical News. 2008 Sept 30, P Wendling


Publicité