Publicité

sante-dz - Actualités - Quelle imagerie recommander dans la recherche de métastases dans le cancer médullaire de la thyroïde

Quelle imagerie recommander dans la recherche de métastases dans le cancer médullaire de la thyroïde

Quelle imagerie recommander dans la recherche de métastases dans le cancer médullaire de la thyroïde

Le cancer médullaire de la thyroïde est un cancer très vite métastatique avec un pronostic relativement bon. Quarante à 60 % des patients ne sont pas guéris après thyroïdectomie totale avec curage ganglionnaire. Devant la persistance d’une calcitonine élevée, il est indispensable de faire un bilan d’extension. Les techniques d’imagerie ont bien progressé ces dernières années ; or la place ou la comparaison de ces techniques n’avaient jamais été évaluées.  L’étude de l’Institut Gustave Roussy a inclus 55 patients (44 sporadiques) consécutifs avec des taux élevés de calcitonine (21 à 247 000 pg/ml) à différents stades avec un suivi variable (3-309 mois). Tous ont eu :

  •  Une échographie, un scanner et un PET scan cervical,
  •  Un scanner et un PET scan du médiastin et pulmonaire,
  •  Une échographie, un scanner, une IRM et un PET scan du foie;
  •  Une IRM, une scintigraphie et un PET scan osseux.

Il apparaît que les examens les plus performants par site sont l’échographie pour la région cervicale, le scanner pour le médiastin et poumon, l’IRM pour le foie; et l’ IRM et la scintigraphie pour l’os. Le PET scan ne semble pas performant dans l’évaluation des métastases.  On regrette de ne pas avoir dans cette étude des conseils en fonction des taux de calcitonine ou des caractéristiques TNM. Doit-on faire le même bilan au patient qui a 21 pg/ml de calcitonine et celui qui a 247 000 pg/ml ?

Article commenté: Imaging Medullary Thyroid Carcinoma with Persistent Elevated Calcitonin Levels. Anne Laure Giraudet, Daniel Vanel, Sophie Leboulleux, Anne Aupérin, Clarisse Dromain, Linda Chami, Noël Ny Tovo, Jean Lumbroso, Nathalie Lassau, Guillaume Bonniaud, Dana Hartl, Jean-Paul Travagli, Eric Baudin and Martin Schlumberger . The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 92, 11: 4185-4190


Publicité
Ce site utilise des cookies
Si vous voulez poursuivre votre navigation sur le site sante-dz.com et ses sites associés, veuillez accepter les Conditions Générales d'Utilisation en cliquant sur Continuer. En continuant votre navigation sans cliquer sur Continuer, vous acceptez automatiquement ces conditions.