Publicité

sante-dz - Actualités - Tuberculose: nouveau test pour améliorer le dépistage dans les pays pauvres

Tuberculose: nouveau test pour améliorer le dépistage dans les pays pauvres

Tuberculose: nouveau test pour améliorer le dépistage dans les pays pauvres

Tuberculose, maladie contagieuse

Tuberculose, maladie contagieuse

Un nouveau test de dépistage de la tuberculose (TB) résistante aux médicaments va permettre d'accélérer considérablement la lutte contre cette maladie dans les pays en développement, a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le test permet de diagnostiquer la maladie en l'espace de deux jours au lieu de deux à trois mois actuellement, a expliqué le directeur du service de lutte contre la TB à l'OMS, Mario Raviglione. Ce test consiste à examiner l'ADN retrouvés dans les crachats des malades pour savoir s'ils sont infectés par des bacilles tuberculeux résistants. "Il s'agit d'une révolution         majeure dans la maîtrise de la tuberculose", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Genève. 

La lenteur actuelle des tests de dépistage signifie que les malades ont 

Tuberculose, maladie contagieusetout le temps de contaminer leur entourage.  Près de 9 millions de personnes contractent la tuberculose chaque année à la surface du globe et plus de 1,5 million en périssent. Près d'un demi-million de patients souffrent d'une forme multirésistante aux médicaments, qui tue environ 130.000 personnes par an. 

Faute d'infrastructures dans de nombreux pays, seuls 2% des cas multirésistants sont actuellement dépistés et traités.  Avec un financement de 26,1 millions de dollars de la Facilité internationale d'achats de médicaments (Unitaid), l'organisme chargé de la gestion des fonds provenant de la taxe internationale sur les billets d'avion, l'OMS va lancer un programme qui doit permettre de dépister 15% des cas d'ici quatre ans. 

Le dépistage permettra de fournir le traitement idoine aux malades, dont 70% ont une chance de réchapper à la maladie, selon l'OMS.  Le programme vise 16 pays particulièrement touchés par la forme multirésistante, pour la plupart en Afrique et dans l'ex-URSS. Les premiers malades devraient bénéficier du dépistage dans les trois mois qui viennent au Lesotho.  Le nouveau test revient à environ 15 dollars par malade en comptant l'ensemble des coûts de laboratoire, contre 30 dollars pour le dépistage actuel.


Publicité