Publicité

sante-dz - Actualités - Dissémination tumorale le long du trajet de ponction biopsie hépatique : pas si rare ?

Dissémination tumorale le long du trajet de ponction biopsie hépatique : pas si rare ?

Dissémination tumorale le long du trajet de ponction biopsie hépatique : pas si rare ?

Dissémination tumorale le long du trajet de ponction biopsie hépatique : pas si rare ?

La découverte d’une lésion hépatique, dont l’aspect radiologique n’est pas typique et pour laquelle les marqueurs sérologiques ne permettent pas d’étayer le diagnostic, conduit souvent à discuter l’indication de la ponction biopsie hépatique (PBH).

Cette décision n’est pas toujours facile à prendre dans un contexte tumoral du fait de la crainte d’une dissémination tumorale le long du trajet de ponction, ce qui peut avoir des conséquences délétères, notamment si une transplantation hépatique peut être envisagée.

L’incidence de cette dissémination le long du trajet de ponction d’une lésion suspecte n’est pas bien connue et afin de la préciser, une méta-analyse des études observationnelles publiées avant mars 2007 a été entreprise. Elle a concerné les travaux rapportant des disséminations sur le trajet d’une biopsie de lésion suspecte d’être un carcinome hépatocellulaire (CHC).

Les données analysées ont été le type d’aiguille de biopsie utilisée, le diagnostic, l’incidence et le délai de dissémination, le suivi et les conséquences sur l’évolution de la maladie.

Au total, 8 études ont pu être incluses dans cette méta-analyse. A partir de celle-ci, le risque de dissémination global a pu être estimé à 0,027 (IC95 %, 0,018 à 0,040) pour 100 patients et ce quel que soit le modèle statistique utilisé pour calculer ce risque et l’analyse de l’hétérogénéité suggérait que les variations d’incidence d’une étude à l’autre pouvaient être considérées comme liées au hasard et non pas à des disparités.

Le risque qu’il y ait un cas de dissémination le long du trajet de PBH pour 100 patients par an a été estimé à 0,009 (IC95 % 0,006 à 0,013), p = 0,686.
Le délai entre la PBH et l’apparition de la contamination est apparu très variable allant de 3 mois à 4 ans.

Cette étude suggère que le taux de contamination du trajet de PBH en cas de lésion suspecte de CHC est de 2,7 % globalement ou encore de 0,9 % par an.

Silva MA et coll.: Needle track seeding following biopsy of liver lesions in the diagnosis of hepatocellular cancer: a systematic review and meta-analysis. Gut 2008; 57: 1592-1596


Publicité