Publicité

sante-dz - Actualités - Moins de 100 mg d´aspirine par jour suffisent en prévention cardiovasculaire

Moins de 100 mg d´aspirine par jour suffisent en prévention cardiovasculaire

Moins de 100 mg d´aspirine par jour suffisent en prévention cardiovasculaire

L´étude Charisma fait encore parler d´elle dans un article paru dans lesAnnals of Internal Medicine. Dans une analyse post-hoc, les auteurs ont évalué la dose d´aspirine offrant le meilleur rapport bénéfice/risque en prévention cardiovasculaire. Dans cette optique, l´acide acétylsalicylique est en effet prescrit à des posologies variables d´un pays à l´autre. Par exemple, la FDA recommande l´intervalle 75-325 mg/j sachant que cette molécule, préconisée à près d´un tiers des Américains adultes, est l´une des principales causes de iatrogénie médicamenteuse aux USA.

L´étude Charisma (Clopidogrel for High Atherothrombotic Risk and Ischemic Stabilization, Management and Avoidance) est un essai randomisé en double aveugle contre placebo mené pendant 28 mois en moyenne chez 15 595 patients, âgés de 45 ans et plus, ayant une maladie athéroscléroseuse avérée ou plusieurs facteurs de risque cardiovasculaires. Elle a comparé aspirine seule contre aspirine + clopidogrel à 75 mg/j. L´aspirine a été donnée de 3 manières : à 75 ou 81 mg/j, à 150 mg/j et à 150 ou 162 mg/j. Le critère combiné d´efficacité incluait IDM, AVC et décès cardiovasculaires. La sécurité a été mesurée par l´incidence des saignements sévères ou menaçant le pronostic vital.

L´efficacité est similaire quelle que soit la dose et la tolérance ne semble pas dépendre de la dose, entre moins et plus de 100 mg/j. Chez les patients recevant aussi du clopidogrel, une dose d´aspirine à plus de 100 mg apparaît associée, de manière non statistiquement significative, à une augmentation du risque. Une dose d´aspirine de 100 mg ou plus n´a donc pas d´intérêt et pourrait même avoir des effets délétères chez les patients sous clopidogrel. Des doses de 75 à 81 mg suffisent pour allier optimisation d´efficacité et de sécurité chez les patients relevant d´une prévention cardiovasculaire par aspirine, spécialement chez ceux recevant un double traitement antiplaquettaire.

Cette analyse a toutefois été faite de manière postérieure à la réalisation de l´étude. Bien que le suivi soit prolongé (23 mois), ces résultats, qui corroborent des données antérieures, ne pourront être confirmés que par une large étude spécialement conçue dans le but de comparer différentes doses d´aspirine. C´est le cas de Current-Oasis 7 (Clopidogrel optimal loading dose Usage to Reduce Recurrent Events and Optimal Antiplatelet Strategy for Interventions) comparant l´aspirine à faible (=<100mg/j) ou à haute dose (>=300 mg/j), en association au clopidogrel, dont les résultats sont attendus dans l´année. Encore un peu de patience…

Steinhubl S et coll. Aspirin to prevent cardiovascular disease: the association of aspirin dose and clopidogrel with thrombosis and bleeding.Ann Intern Med 2009 ; 150(6):379-86.


Publicité