Publicité

sante-dz - Actualités - H1N1 : les moins de 59 ans plus vulnérables

 H1N1 : les moins de 59 ans plus vulnérables

H1N1 : les moins de 59 ans plus vulnérables

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine révèle que les décès touchent plus particulièrement les moins de 59 ans. cette enquête, réalisée par des médecins mexicains et américains, portant sur plus de 2 150 cas de pneumonie graves et de 100 décès, démontre que les formes graves touchent essentiellement des moins de 60 ans, alors que les plus âgés […] sont mieux protégés, sans doute par des infections grippales passées . Alors que lors de la grippe saisonnière, les 5-59 ans représentent 17% des décès, ils ont composé 87% des morts de la grippe A entre mars et avril 2009. De même les formes graves non mortelles ont concerné dans 71% des cas les 5-59 ans, contre 32% lors de la grippe classique .Les auteurs de ce travail indiquent que « pour la majorité de nos patients, les dégâts pulmonaires ont été liés à l'effet direct du virus de la grippe ».Cette publication est importante, parce qu'elle désigne les moins de 60 ans comme les personnes prioritaires à vacciner dès que l'on disposera d'un vaccin ».Toutefois , les formes graves restent très largement minoritaires, puisque le taux de décès est évalué à 2-3 pour 1 000 malades déclarés. Selon une estimation de chercheurs des CDC, un million d'Américains auraient déjà contracté l'infection et la moitié des personnes qui ont été ou sont infectées seraient des habitants de la ville de New York .Un cas est confirmé seulement quand il y a prélèvement sanguin et analyse virologique. Ce paramètre sous-estime dans des proportions considérables le nombre de personnes réellement infectées. Le virus est plutôt bénin, on peut considérer qu'il vaudrait mieux avoir la grippe afin de s'immuniser contre le H1N1 qui risque d'être plus virulent à l'automne. L'expérience de la grippe espagnole a montré que ceux qui avaient eu la grippe au printemps quand elle était bénigne ont mieux résisté à la deuxième vague beaucoup plus meurtrière que ceux qui ne l'avaient pas eue. A noter par ailleurs qu’« un premier cas de grippe A résistant au Tamiflu a été constaté au Danemark », selon l’Institut danois de sérologie. Les médecins ont dû opter pour un autre médicament, le Zanamivir (Relenza), qui s’est révélé efficace ».


Publicité
Ce site utilise des cookies
Si vous voulez poursuivre votre navigation sur le site sante-dz.com et ses sites associés, veuillez accepter les Conditions Générales d'Utilisation en cliquant sur Continuer. En continuant votre navigation sans cliquer sur Continuer, vous acceptez automatiquement ces conditions.